renovation_energetique@batiramaCréé en 2006 afin d’évaluer les politiques énergétiques mises en place en matière de rénovation de l’habitat, l’Observatoire Permanent de l’amélioration ENergétique du logement (OPEN) révèle les résultats de sa 7ème campagne, portant sur l’année 2013.

Ceux-ci montrent que, malgré un contexte économique difficile, les dynamiques de rénovation énergétique restent soutenues. Avec 265 000 logements du parc privé rénovés et plus économes en énergie en 2013, l’objectif du gouvernement de 380 000 rénovations performantes par an pour ces logements à partir de 2017 semble atteignable. Et ce, alors que les mesures incitatives inscrites dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte de Ségolène Royal et en particulier les nouvelles aides financières pour la rénovation permettront d’accompagner et d’amplifier cette dynamique.

7ème campagne de l’observatoire OPEN : les principaux enseignements

  • Progression régulière entre 2011 et 2013, de l’ordre de 1,3 % par an, du nombre de chantiers de rénovation énergétique ;
  • Étalement sur plusieurs années des rénovations énergétiques : en 2013, on relève 90 000 rénovations réalisées en « une seule fois sur 2013 », (soit une chute de 33% par rapport à 2011) et 175 000 rénovations entamées depuis 2 à 3 ans et achevées en 2013 (soit une augmentation de 12% par rapport à 2011)
  • Baisse des rénovations thermiques globales réalisées en une seule fois, dans un contexte où les acquisitions de logements, souvent propices au lancement de gros travaux, diminuent. Ceci se traduit par la baisse du nombre de chantiers de plus de 10 000 euros (15% des chantiers en 2013 contre 33% en 2008)
  • Hausse des rénovations « par étapes » qui s’accompagne du choix de solutions techniques de plus en plus performantes
  • Recours aux professionnels du bâtiment quasiment général et ceci de manière très stable. Seulement 8,2% des dépenses de travaux de rénovation énergétique correspondent à de l’auto-construction.

Sur ces chantiers de rénovation, les performances thermiques des solutions retenues par les propriétaires progressent globalement tout au long de la période 2006-2013 avec une poursuite de la tendance entre 2011 et 2013, sauf pour les performances des équipements de chauffage qui se stabilisent.

OPEN, qu’est-ce que c’est ? comment ça marche ?

Créé en 2006 et financé par l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), l’observatoire OPEN permet de suivre et d’estimer l’effort à fournir pour mettre le parc de logements existants au niveau attendu dès 2017. Il est destiné à mesurer l’évolution des ventes d’équipements énergétiques performants et des travaux réalisés par les ménages pour améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. Cet outil permet de disposer d’informations de terrain et d’analyses approfondies.

Cinq grands postes de travaux sont étudiés : Toiture, Façade, Ouverture, Agencement et Chauffage.

Le panel utilisé est le suivant : 10 000 ménages, qui représentent « la demande » potentielle pour le marché de la rénovation énergétique. Parmi ces ménages, 2 500 ayant réalisé des travaux sont ré-interviewés une seconde fois pour connaître plus finement les travaux et moyens engagés ; 5 000 artisans et plus de 1 300 industriels, qui représentent « l’offre » du marché.

a-la-une_travaux-de-renovation-energetique-rgeLes travaux réalisés sont analysés et classés selon leur niveau de performance. Le niveau d’aboutissement de la rénovation globale du logement est ensuite déduit.